Construction des longerons d'ailes en bois et carbone

Les lattes carbone sont fabriquées en usine.

Ces lattes carbone ne peuvent être réalisées que par une entreprise spécialisée en produits composites.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Montage du chantier qui va servir à la réalisation des ailes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mise à niveau, le tuyau d’eau est le meilleur outil et il ne coute rien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sciage des lattes en bois est encore réalisé avec du matériel portatif , mais bien traité il suffit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toujours le même principe, on scie sur la moitié de l’épaisseur, on retourne le madrier et on repasse la scie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lors du sciage sur table des fines lattes, celles-ci sortent par la fenêtre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout est prêt pour le collage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Collage des différentes lattes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Collage bois carbone terminé, il reste la mousse airex à insérer dans les parties vides des longerons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mousse insérée et collée, l’angle est arrondi au rabot à main pour ne pas casser la fibre de carbone lors du collage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Préparation du chantier pour le collage sous vide du tissu carbone bibiais.

Cela comprend par longeron, une bâche à vide, un tissu feutre pour aspirer l’excès de résine, une bâche micro perforée, un tissu d’arrachage et le plus important le tissu carbone.

Il y a trois couches de tissu carbone, une sur toute la longueur du longeron, une sur les deux premiers tiers et une sur le premier tiers.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il fallait le faire, j’ai oublié mon cutter sous la bâche…….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La gaffe est réparée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mise sous vide avec mon petit compresseur de congélateur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mes longerons sont terminés.

Récapitulons, je relis les instructions du concepteur, je regarde dans l’atelier si je n’ai rien oublié!!!Non OK tout est OK, je revérifie, ben oui tout est ok.

J’écris cela car il ne faut pas oublier qu’il s’agit de la construction d’un avion……ET CE SONT CES DEUX “PLANCHES” QUI VONT ME TENIR EN L’AIR.

Le concepteur m’a assuré que ces longerons pouvaient supporter jusqu’à 10X le poids de l’avion.

Je me réjouis de décoller……….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *