L'atelier

Disposition de l’atelier

Comme je travaille le bois et l’acier, je dispose de deux établis d’un mètre de hauteur de chaque coté de l’atelier.

Pour le bois l’établi est assez profond, il a été réalisé en panneaux de bureaux  de récupération et  pratiquement sur toute la longueur de l’atelier.

L’autre est moins profond, plus étroit, et recouvert d’une plaque de métal.

Le plan de travail au milieu de l’atelier m’a servi pour la découpe des contre-plaqués du gaz aile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour empêcher que les poussières et les odeurs de soudages, meulages etc. ne se propagent dans toute la maison, j’ai bricolé ce système très utile et efficace.

J’ai récupéré une vieille hotte de cuisine, je n’ai gardé que l’unité d’aspiration, j’ai intégré la commande et j’ai collé à l’ arrière avec du silicone, une tôle en aluminium.

J’ai fixé la hotte au mur (la plafond est trop bas dans mon atelier) l’évacuation se fait à l’extérieur. Quand je fais un travail qui génère des odeurs ou de la poussière, j’allume l’unité d’aspiration à la vitesse appropriée, en fonction du degré de pollution et je ferme la fenêtre. Comme il y a un petit jour sous la porte de l’atelier,qui communique avec les autres pièces du sous-sol, il se crée une légère dépression, l’air est aspiré par cette ouverture sans altérer le reste de la maison. Système simple,peu coûteux, et très efficace. (De plus madame est contente)

(Pour une fixation au plafond on peut garder la hotte entière).

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 


Une réponse à “L’atelier”

  1. J’ai été sidéré des réalisations que tu as faites, c’est merveilleux. Le bois c’est de famille.
    Charles

Répondre à GATHOYE CHARLES Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *